Sesame Autisme 37

Association de parents
Indre et Loire

 

Rôle de la MDPH

La Maison Départementale des Personnes Handicapées :

 
LA MDPH qu’est-ce que c’est ?

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) devient en 2006, dans chaque département, le lieu unique d’accueil, d’orientation et de reconnaissance des droits pour les personnes handicapées et leurs familles.
Elle associe : le conseil général, les services de l’État, les organismes de protection sociale et les associations représentant les personnes handicapées. Elle constitue un réseau local d’accès à tous les droits, prestations et aides.
Elle est sous la tutelle administrative et financière du département et regroupe les dispositifs antérieurs : COTOREP, CDES, Sites pour la Vie Autonome.

 SES MISSIONS :
   

La Maison assure une fonction d’accueil et d’orientation des personnes. Elle peut avoir des antennes relais réparties sur le territoire pour informer les personnes au plus près de leur domicile. L’équipe d’accueil oriente les personnes, quand nécessaire et selon les informations recherchées, vers des centres ressources spécialisés, pour des informations sur certains handicaps ou certaines aides techniques.
 
L’expression des attentes de la personne handicapée :
La MDPH peut apporter une aide à la personne, si elle le demande, pour formuler son projet de vie.

 
L’évaluation de ses besoins :
Mettre en place et organiser l'équipe pluridisciplinaire qui évalue les besoins de la personne sur la
base du projet de vie, et proposer un plan personnalisé de compensation du handicap.
 
La reconnaissance de ses droits :
La Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées prend, au sein de la Maison, toutes les décisions concernant les aides, les prestations et les orientations en établissements. 
 
Le suivi des décisions et la médiation :
La MDPH est chargée d’assurer le suivi des décisions prises par la Commission : attribution de places en établissements, suivi des aides... Elle peut proposer une médiation dans les cas où cela s’avère nécessaire.
 
La sensibilisation du public :
La MDPH a également un rôle d’information et de sensibilisation aux enjeux du handicap. 
 
SON ORGANISATION :

La MDPH est un groupement d’intérêt public (GIP) placé sous la tutelle du conseil général : elle réunit le département ; l’État (affaires sociales, éducation nationale et emploi) ; les organismes locaux d’assurance maladie et d’allocations familiales, et d’autres membres adhérents volontaires.
 
La MDPH est administrée par la Commission exécutive, présidée par le président du Conseil général.
 
La Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) regroupe les compétences des anciens dispositifs: commission de l'éducation spéciale (CDES), commission technique d'orientation et de reclassement professionnel (COTOREP) et site pour la vie autonome (SVA).
 
La Commission des Droits et de l'Autonomie des personnes handicapées (CDA) :

Au sein de la MDPH, la Commission des Droits et de l'Autonomie des personnes handicapées prend des décisions relatives à l'ensemble des droits de la personne handicapée, sur la base de l'évaluation réalisée par l'équipe pluridisciplinaire et du plan de compensation proposé.
En particulier, la Commission des Droits et de l'Autonomie des personnes handicapées est compétente pour apprécier le taux d'incapacité de la personne handicapée, attribuer la prestation de compensation, reconnaître la qualité de travailleur handicapé, se prononcer sur les mesures facilitant l'insertion scolaire... Un tiers de la Commission est composé de représentants de personnes handicapées et de leurs familles.